Après l’Eden.

lux-021.jpg

Après l’Eden

Exposition collective

au Lieu Unique à Nantes

2008

Danse des tuteurs et des poussins en quête de vivre l’art en liberté, en proie à la création d’oeuvres volontairement bancales, interrogeant les marques du réel, analysant les spasmes que propose l’école d’art et son historicité. L’acharnement « thérapeutique » présent dans l’enseignement y est rétribué, nous relevons une glorification du soi et un égotisme à travers notamment « l’opérette de musique concrète » et ses lambeaux de traces d’école exposés, enterrés il y a bien longtemps qui ressortent en fantôme de renouveau des formes et de destruction des premières vivantes comme une sublimation. Exhumer/inhumer des chemins ou outils prosaïques de connaissance de l’art et du monde, où se révèle une certaine animalité, naturalité de l’état de recherche.  h.B

Sous la direction de : Michel Aubry, Edith Commissaire, David Legrand et Séverine Hubard.

Interventions de Rainier Lericolais et Philippe Rahm.

apresleden.jpg